AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^

Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Sam 5 Aoû - 21:49

La quartier était baignée par la douce lueur du soleil ce matin là. Jérôme adorait sortir de chez lui lorqu'il faisait beau, c'était un vrai tournesol qui avait besoin de soleil pour se sentir bien. Alors une fois levé par les rayons qui traversaient les stores de sa chambre, il déjeuna en vitesse et fila sous la douche. Il ne savait pas pourquoi il se sentait si bien aujourd'hui: tout était propice à la rendre joyeux. Une fois habillé d'un t-shirt vert, ainsi que d'un jean plutôt bien délavé, il passa dans la cuisine déposer un baiser sur la joue de sa soeur. Elle avait l'air morose... alors il lui sourit exagérement et joua de ses sourcils pour l'amuser et il fut satisfait de partir en la voyant rire un peu.

A présent, 11heures sonnaient au clocher de l'église devant lequel il passait. Ce qu'il devait faire maintenant, c'est se rendre à la libraire du centre commercial pour s'acheter des livres necessaires à ses cours. Mais pour lui ca n'était en rien une corvée: il adorait les librairies, tout comme les magasins de musique. Il pourrait y rester des heures à flâner, lire les résumés de fin de livre, écouter des albums et se ruer sur les nouveautés tant attendues... C'était ce qu'il préfèrait. Bon là, c'était plus par obligation que par désir personnel, mais bon rien ne l'obligeait à n'acheter qu'une seule chose ^^ il était un brin dépensier.

Il poussa la porte de la librairie climatisée, et salua le vendeur qu'il finissait par connaître. Il sourit inconsciemment façe aux étalages de livres devant lui, tous soigneusement rangés. Cet image de lui si studieux était en contraste avec son patitude de sportif, mais ca n'était pas pour lui déplaire. Au moins à l'université, on ne le rangeait pas dans la case 'basketteur', ou celle 'intello'. Jérôme préfèrait rester en marge des autres, où même s'il ne le désirait pas spécialement, c'était automatique chez lui. Il préfèrait surprendre, être différent des autres moutons... peut être était-ce que l'on appréçiait chez lui?

Enfin il tomba sur le rayon de livres sur la peinture. Histoire de l'art, il trouva plusieurs choses intêressantes. Voyant les illustrations de peintures, il n'essaya pas de les remettre dans leur contexte, se contentant de penser qu'heureusement qu'il n'avait dit à personne qu'il faisait de la peinture, car à cet instant il se trouvait horriblement nul. Tout cela le passionait, et il était heureux de vivre à Paris, capitale de l'art et de la culture. Il y avait tellement de choses à voir et à connaître! Jérôme se disait qu'une vie ne lui suffirait jamais. Alors il referma son livre et se pencha pour un chercher un autre, lorsqu'une ombre se posa sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Dim 6 Aoû - 1:14

Ce matin-la, Charlotte s’était levée de bonne heure, il devait être plus ou moins 9 heures du matin. Elle avait pris la peine de déjeuner, avait joué un peu de piano. Raphael n’était pas la, son oncle et sa tante au boulot sans doute et sa cousine était partie la semaine, donc elle était tranquille, elle avait pu travailler sur un morceau qui lui tenait à cœur et qu’elle rêvait de maîtriser. Une heure et demie plus tard, elle se décida enfin de prendre une bonne douche et se préparer pour sortir. Machinalement, avant de monter se préparer, elle avait saisi son Gsm, pour vérifier qu’elle n’avait pas reçu un sms….mais non….

Après une bonne douche, elle enfila un jean’s taille basse, plutôt tendance délavé, une blouse rose et une paire d’escarpin de la même couleur de sa robe, une petite paire de ballerine qui lui allait plutôt bien. Ses cheveux encore mouillés, elle ne les sécha pas. Attrapant son sac rose, elle se dit qu’il était bien qu’elle aille se balader et pourquoi pas, dépenser son argent au centre commercial.

C’est ainsi qu’elle se dirigea vers le centre commercial, en chemin, elle avait croisé l’un ou l’autre de ses amis. Elle prenait à chaque fois la peine de prendre de leur nouvelle, papoter avec eux. Elle était toujours très enjouée et avait souvent le sourire aux lèvres.

Une fois arrivée devant le centre commercial, elle s’arreta devant l’une ou l’autre vitrine, observant ce qu’il proposait. Elle venait de craquer devant une petite blouse rouge…elle avait failli l’acheter mais elle avait beau faire défiler sa garde robe devant les yeux pour trouver une bonne raison de se l’offrir, elle ne trouvait rien qui aurait pu s’accommoder avec cette jolie blouse.

Elle s’arrêta devant la libraire et crut apercevoir à travers la vitrine Jérôme. Elle s’approcha mais, il n’était plus apparent, sans doute un peu plus loin dans les rayons. Casse la ne tienne, c’était un lieu public et il n’y avait donc aucune raison qu’elle ne vérifie pas. Si c’était pas lui et un peu inconnu, elle attraperait un bouquin dans le rayon, faisant semblant de s’y intéressé, et puis si c’était lui et qu’elle ne s’était pas trompée, elle serait bien contente de pouvoir le voir. Cela faisait un petit moment qu’elle n’avait plus passer du temps avec lui.

Elle pénétra donc dans la boutique aux multiples rayons, salua le vendeur d’un petit signe de tête et s’avança dans les rayons cherchant la silhouette qu’elle connaissait. Et, elle ne s’était pas trompée, c’était bien Jérôme. Il avait l’air absorbé par le livre qu’il tenait dans les mains.

Elle s’approcha doucement de son petit ami…Il était plutôt grand et une fois de plus, elle le trouvait très charmant. Toujours bien habillé, Jérôme était ce qu’on pouvait appeler un beau gosse. Du coup, Charlotte s’en voulait de ne pas avoir fait un brushing, s’être maquillée un rien….bref, faire un petit effort, mais cela lui ressemblait si peu…..

Elle s’approcha donc de lui, sur la pointe des pieds, elle lui cacha les yeux et chuchota doucement dans son oreille :


« Coucou…… »

Etrangement, elle était plutôt contente de le voir.

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Dim 6 Aoû - 13:38

Le livre reposé, il en prit un autre aux couleurs qui l'avaient attiré. C'est fou ce qu'il pouvait être indécis parfois! Il préfèrait faire le bon choix, c'était comme dans la vie. Même si suivre son instinct était utilie parfois, il en avait eût la preuve avec Charlotte par exemple.

L'ombre qui venait de sa droite et dont il ne se soucia pas, fit quelque chose d'étonnant et à la seconde qui suivit, il se retrouva dans le noir: quelqu'un lui cachait les yeux. Il fût d'abord surpris comme le montra son petit sursaut, mais lorsqu'il entendit la voix prononcer un 'coucou', sa surprise laissa vite plaçe à un large sourire. Il posa ses mains sur celles de Charlotte, si douces, et puis l'air alentour s'était enivré du parfum délicat de la jeune fille, il ne pouvait pas se tromper. Ca lui faisait tellement plaisir de la voir! Il s'était attendu à être seul ce matin là, mais peut être que la jorunée allait prendre une tournure différente maintenant.

" Hum qui ca peut bien être... non franchement je vois pas du tout... " dit-il dans un jeu de mot du au fait qu'elle lui cachait la vue.

Alors doucement il retira ses mains et les garda dans la sienne lorsqu'il se tourna vers elle. Et il la vit enfin, plus petite que lui bien sûr, toute élégante habillée de rose, son beau visage encadré par ses cheveux humides qui ondulaient légèrement. Elle était d'un naturel éclatant de beauté, c'était évident qu'elle n'avait pas 3h à passer dans la salle de bain pour être jolie. Et d'ailleurs c'est pour ca qu'il l'appréçiait tellement: elle n'en faisait jamais des tonnes, une chose qui l'énervait passiblement chez les gens.

" Ca pour une surprise, c'est la plus belle surprise qui m'ait était donné de voir " lança-t-il d'un air entendu, avec son petit sourire charmeur.

Tenant toujours ses mains, il en profita pour la tirer vers lui en passant ses bras autour de sa taille, et il se pencha pour l'embrasser avec douceur. Ca ne faisait que peu de temps qu'ils étaient ensemble, le début de leur relation, alors il se contentait de laisser les choses venir pour voir où tout ca les mènerait sans tirer des plans sur la comète. Pour l'instant ca marchait bien, lui en tout cas se sentait bien.

" Alors, qu'est-ce que tu es venue chercher ici? " demanda-t-il en tournant sa tête vers les rayons voisins pour voir par quoi elle a bien pût être intêressée. Il pensait qu'elle était tombée sur lui par hasard dans ce magasin. Et puis ce genre de hasard là, il n'était pas contre du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Dim 6 Aoû - 14:39

Lui cachant toujours de ses mains, la lumière que lui offrait la lumière de la libraire, elle ne put que sourire en entendant la remarque de son petit ami. Un petit jeu de mot bien malin, il faut bien l’admettre, et fronçant les sourcils dans une grimace naturelle, puisqu’il ne pouvait de toute manière par la voir, elle répondit sur un ton légèrement vexé :

« J’en connais un qui cherche les ennuis… Moi qui espérais que tu reconnaîtrais ma voix entre mille… Peut-être que si je rallume la lumière tu y verras plus clair ? »

Elle se doutait bien qu’il l’avait reconnue et elle jouait juste le jeu avec lui. Elle avait un petit sourire coquin au coin des lèvres, amusée. Elle n’eut pas le temps de retirer ses mains des yeux de Jérôme, qu’avec douceur il les dégagea des mains de la douce Charlotte et se retourna pour lui faire face.

Le sourire de la jeune fille s’élargit à l’écoute du jeune homme. Il avait l’air tout aussi content qu’elle de la voir. Une surprise ? c’était précisément ce qu’elle avait pensé lorsqu’elle l’aperçut dans la librairie. Quelle heureuse coïncidence. On dit que le hasard fait bien les choses

Toujours ce petit sourire charmeur aux lèvres, sourire qui savait avoir raison de Charlotte, il attira la jeune fille contre lui, glissant sa main autour de sa taille et c’est avec douceur qu’il posa ses lèvres sur celle de la jeune fille pour lui offrir un agréable baiser. Lorsqu’il l’avait invité la première fois à sortir avec lui, Charlotte avait été flattée tant Jérôme était un garçon mêlant à la fois l’intelligence et le côté sportif. C’était plutôt rare. En général, l’un et l’autre ne sont pas compatibles.

Elle lui sourit, elle se sentait bien avec Jérôme et elle se laissait aller sans se poser de questions. De toute manière, advienne que pourra entre eux, si cela doit marcher cela marchera et si ce ne devait pas fonctionner, dans ce cas, cela finirait….Elle préférait ne pas y penser, à ce moment précis où elle était dans ses bras, elle ne pensait à rien d’autre qu’à la question qu’il venait de lui poser :


« Eh bien figure toi que je ne savais pas quoi faire, alors je me suis dit que j’allais profiter d’un peu de mon temps libre pour faire un peu de shopping…C’est la que j’ai croisé dans une vitrine une blouse superbe mais, j’ai rien pour mettre avec alors j’ai renoncé….et c’est donc dépitée que j’ai fait demi-tour et en passant devant la librairie je t’ai vu t’enfoncer dans les rayons….Alors, bon, je n’étais pas sûre et certaine que c’était toi mais je me suis dit que je ne pouvais pas faire semblant de rien…. »

Elle lui fit un petit clin d’œil et elle ajouta :

« Enfin, j’ai hésité quand même, je n’avais pas spécialement envie de tomber sur toi, tu penses……..quel intérêt de croiser par hasard son copain….. j’ai bien mieux à faire, mais tu imagines, si tu m’avais vu, on se serait disputé et j’avais pas envie, du coup, ben, j’ai du me résigner et à venir te saluer…. »

Elle lui fit un petit sourire tout aussi coquin et malicieux et après avoir posé un petit bisou sur ses lèvres…. :

« Je plaisante mon cœur, tu sais bien…je dois même admettre que j’aurais même été déçue si ce n’était pas toi…. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Charlotte était une grande bavarde et elle était dotée d’un sens de l’humour particulièrement …..particulier….. Elle aimait rire et plaisanter. Elle taquinait les gens qu’elle appréciait dès qu’elle en avait l’occasion. Et puis, elle savait que Jérôme était quelqu’un de drôle et d’enjoué en général donc, elle n’avait pas l’intention de prendre beaucoup de risque avec lui.

« Et toi dis moi ? qu’est ce que tu es venu faire ici ? »

Elle se déporta légèrement pour voir le nom du rayon. Histoire de l’art….oui logique….

« Tu es venu chercher tes bouquins pour les cours ? »

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Dim 6 Aoû - 17:41

Jérôme adorait le ton fausement vexé qu'elle prenait lorsqu'il la taquinait. C'était ce petit jeu entre eux de se chercher constamment, mais ils avaient le même humour et il ne viendrait jamais à l'idée à l'un ou à l'autre de le prendre mal. Il sourit malicieusement à ses propos.

" En effet, j'adore chercher les ennuis surtout avec toi... Et puis ta voix ca n'est pas entre mille que je la reconnaîtrais, c'est entre des millions " ajouta-t-il en soufflant sa dernière phrase tout près de son visage. Leur jeu du charme et de la seduction ne s'était pas arrêté le jour où ils s'étaient embrassés pour la 1ère fois, non, il se poursuivait comme pour dompter l'autre, pour ne jamais considèrer quelque chose comme acquis. C'était peut être ce qui faisait la différence dans le coeur de Jérôme.

Après leur baiser, toujours trop court à son goût car il passerait des heures à l'embrasser tant elle était à la fois douce et passionnée, il la regarda un instant dans ses beaux yeux. Il n'aurait pas put mieux tomber que sur elle, alors ca lui fit extrêment plaisir, il avait très envie de discuter avec elle. Gardant ses yeux dans les siens, il entourait sa taille et l'écouta lui répondre. Une matinée shopping? Tiens donc il la reconnaissait bien là ^^ enfin on ne change pas les filles... et Charlotte était naturelle oui, mais coquette. Et elle lui dit qu'elle l'avait apperçu dans la vitrine, non sans oublier de lui lançer un pic au passage, ce qui l'amusa beaucoup. Charlotte était de nature enjouée et bavarde, très bavarde, mais ca lui plaisait beaucoup de discuter avec elle car il pouvait se révèler grand parleur lui aussi. Et puis il pouvait l'écouter des heures tant il aimait entendre parler d'elle, ce qu'elle aimait et faisait!

" Alors du coup tu n'as rien acheté? Ca m'étonne de toi ca tiens... " commença-t-il à charge de revanche. " Oh je vois, faire semblant de rien hein... c'est sûr que le sopping c'est bien mieux qu'un baiser n'est-ce pas? " dit-il l'air entendu en s'approchant d'elle tout près comme s'il allait le faire, se mordant la lèvre... avant de se reculer avec une petite moue cruelle. Il s'amusa à lui lançer un faux regard noir, celui qu'on accompagne souvent d'un petit sourire en coin signifiant 'je t'en veux pour du faux'. C'est ca qui était drôle, même à 20 ans passés, ils ne pouvaient s'empêcher d'avoir des attitudes d'enfants, et Jérôme se sentait alors si légèr, quand il discutait avec elle...

Il allait répliquer à nouveau mais elle anticipa d'un baiser pour signaler qu'elle plaisantait, même si il le savait déjà, mais ca n'est pas lui qui allait s'en plaindre.

" J'espère bien que tu plaisante, sinon ca aurait été trèèès dommage pour toi, moi qui comptait t'inviter à manger au restaurant ce midi.. " ajouta Jérôme en regardant en l'air, tapotant ses doigts sur les hanches de sa jolie charlotte. Là, il s'avait qu'il la prenait pas les sentiments... comment deux gourmants comme eux pourraient résister à un bon restaurant? Car ce qui les réunissaient pour sûr était leur gourmandise, et là il était sûr que Charlotte ne dirait pas non. Il baissa les yeux vers elle en passant la langue d'un côté, d'un air 'je marque un point là non?' avant de lâcher un petit rire. Il la regarda pour voir si elle était d'accord, si elle n'avait rien de prévu.

Puis la jeune fille lui retourna la question, y répondant déjà par la même occasion.

" Tout juste ! Ma très charmante - il appuya ces mots avec une ironie flagrante - prof d'histoire de l'art nous donne une dissert pour la semaine prochaine, alors il faut que je me documente un peu... " dit-il en posant son regard sur l'étalage. Charlotte avait bien souvent entendu parler de cette professeur qu'il detestait, car elle leur donnait un travail affreux et ne cessait de les casser dans la notation.

" Tu t'en sors bien dans tes cours, ca va, c'est un peu moins dur? " demanda-t-il en prenant la main de Charlotte dans la sienne, libérant ainsi la deuxième qui pouvait continuer de retourner les livres pour en lire les résumés. Tout les débuts d'année étaient durs, pour lui aussi, alors il voualit savoir où en était Charlotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Dim 6 Aoû - 22:44

Il savait utiliser les mots pour faire fondre la jeune fille. Elle avait tellement besoin de se sentir reconnue, importante pour quelqu’un, quelle ne pouvait que se sentir flattée en entendant ces douces paroles qui résonnaient dans la tête de Charlotte. Dans les bras de Jérôme qui par sa carrure et sa taille dégageait un réel sentiment de sécurité, Charlotte se sentait si petite. Et pourtant, elle n’était pas particulièrement de petite taille. De temps en temps, même souvent, elle se demandait ce qu’elle ressentait exactement pour Jérôme, et même pour Enzo. Elle se demandait où son histoire avec celui-ci la mènerait et pourquoi elle se sentait si bien avec lui alors qu’elle se sentait bizarre lorsqu’elle croisait Enzo. Mais, elle chassa très vite de sa tête cette pensée malheureuse, en se disant que si la vie voulait qu’elle soit avec Enzo ou que l’affection qu’elle ressentait pour Jérôme se transforme en amour, et bien, elle ne pourrait rien faire contre, ni pour d’ailleurs, dès lors, elle n’avait d’autres choix que de se laisser vivre et profiter des bons moments qu’elle passait avec Jérôme.

De plus, il se passait toujours un petit quelque chose entre eux dans chacune de leur parole ou même de leur geste. Comme s’il n’avait pas cesser de se chatouiller, se taquiner, se draguer, se charrier pour se plaire. C’était agréable d’ailleurs, le jeu de l’amour et de la séduction ne cessait pas entre eux, malgré les jours et les semaines qui s’écoulaient. Elle était comme ça de toute manière, taquine et caline.

Leur baiser s’acheva donc après le sourire qu’elle lui adressa et Jérôme plongea ses grands yeux dont la couleur variait selon la lumière (si j’ai bien compris) dans ceux de la jeune fille. Son regard comme son sourire, il était vraiment très beau et Charlotte glissa sa main dans les cheveux mi-longs du jeune homme, dégageant son front pour mieux voir ses yeux. Elle finit donc de lui raconter son début de journée et elle ne put que rire aux commentaires de Jérôme…..Et même s’il n’avait pas tout à fait tort, elle prit un malin plaisir de le taquiner une fois de plus, d’autant plus qu’il jouait le jeu avec elle. En effet, il prétendait qu’un baiser était moins agréable que le shoping….Il y a des limites tout de même… :


« Eh bien non jeune homme, je n’ai rien acheté du tout mais j’aurais du….tu imagines ? pour la peine j’ai été punie par un baiser….rien que d’y penser, ça me rend triste…. »

Et comme pour mettre fin à leur petit jeu et suite à ce baiser, quelle ne fut pas sa surprise d’entendre Jérôme lui parler d’une invitation à déjeuner…Elle lui adressa un immense souvenir, et la, le jeu n’avait plus sa place….

« M’inviter à déjeuner ? sérieusement ? Mais bien sûre que je plaisantais….. »
Elle se redressa, sur la pointe des pieds, déposant sur son visage des tas de petits bisous..

« Tu ne crois tout de même que je pensais un seul mot de ce que j’ai dit précédemment….oui, d’ailleurs, je suis sûre que tu sais que je plaisante….. »

Entre chaque phrase, elle parsemait son visage de petits bisous. Ils étaient cachés par les étalages, ou alors, elle n’aurait jamais fait preuve de tant de démonstration s’il y avait des gens autour. Elle n’était pas timide mais d’une grande pudeur. Cela avait l’air entendu, de toute manière, il savait qu’inviter la jeune fille à manger un bout était un bon moyen pour lui faire passer un bon moment car elle adorait manger….

La conversation dévia alors pour Dieu seul quelle raison sur les cours. Elle avait bien deviné, il cherchait les bouquins pour ses cours…Apparemment son professeur préféré (ironique) l’assommait encore de travail.


« OH, je vois » dit la jeune fille avec un mêlant compréhension et désolation pour lui surtout…..

« Qu’est ce qu’elle a encore inventé cette fois… ? laisse moi deviner, L’évolution du l’époque romantique en Europe ?.... »

Elle soupira et ajouta :

« On ne sait jamais ce qu’elle vous prépare, je te plains, c’est vraiment pas un cadeau….tu sais qu’on racontes qu’elle pourrait reprendre les heures de Madame Massart en Histoire de la musique…..je prie chaque jour depuis qu’on l’a appris pour que Madame Massart ne quitte pas son poste…. »

Elle était rarement aussi sérieuse, elle avait vraiment peur que la prof dont parlait Jérôme ne remplace son professeur à elle. Charlotte étudiait la musicologie théorique avec une spécialisation pratique au piano. Elle était très bonne pianiste et c’est ce qui lui valait sa réussite car au niveau de la théorie, elle se contentait du juste minimum….elle n’était pas spécialement régulière au cours, mais c’était une pianiste magique. Jérôme, prévenant, s’inquiétait de savoir si les cours de Charlotte se passait bien. Ma foi, ça allait, elle s’en sortait pour le moment :


«Ma foi, ca va, j’ai reçu mon programme pour mon examen de piano, ca devrait aller, par contre, le programme du programme d’harmonie et de composition, j’ai déjà peur, on va étudier le chant grégorien et religieux, je sens que ça ca être passionnant…. »

Toujours main dans la main, Jérôme continuait à fouiller les étalages, cherchant le bouquin qui l’aiderait…..

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Lun 7 Aoû - 1:31

Jérome, qui la tenait dans ses bras, voyait sur le visage de Charlotte un sentiment de bien être, ce qui le rendit doublement heureux. Il se faisait une priorité en couple de veiller au bien être de sa copine, en voulant la protège, l'entourant de ses bras. Pas qu'il pense que les filles en général ont besoin de protection, mais peut être de savoir qu'elles pouvaient compter sur les garçons en toute circonstance. Et puis lui aimait tellement sentir Charlotte contre lui, sachant, que peut être s'il s'appliquait bien, il pouvait contribuer à son bonheur... Car malgrès tout il manquait cruellement de confiance en lui en amour. Dans une relation qu'il voyait peu sérieuse, il usait de son charme - même si lui ne s'en trouvait pas tellement - et ne se posait pas de question. Mais quand la fille en question était Charlotte... si différente, si merveilleuse, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il ne la méritait pas. Et il craignait qu'un jour elle s'en rende compte et parte vite fait bien fait avec un autre... alors il essayait de ne pas trop s'attacher à elle, voyant qu'elle, avait du mal à tomber vraiment amoureuse de lui, car il avait peur de souffrir. Mais c'était si dur de lui résister... Encore plus sous ses baisers, et sous ses paroles qui le faisait tant rire.

" Je me doute, je me doute... que veux tu moi je suis très sadique, j'adore donner ce genre de punitions! Et puis en vraie sale gosse que tu es tu le mérites c'est tout... " lança-t-il en inclinant la tête sur le côté comme s'il avait parfaitement raison. Qu'est-ce qu'il pouvait dire comme âneries parfois! Mais bon on ne se refait pas, et puis plaisanter avec elle s'était toujours très amusant.

Alors il est bien sûr évident qu'il éclata tout simplement de rire lorsqu'il la vit changer complètement d'attitude... affichant un sourire radieu qui lui allait merveilleusement bien. Il avait eût raison, il avait touché LE point sensible ^^ Cependant, elle avait aussi touché le sien en embrassant son visage de tas de petits baisers volages, comme des caresses d'un vent chaud qui descendait jusque dans son estomac. Il en ferma les yeux de plaisir, gardant le sourire aux lèvres. Elle ajouta très vite qu'elle plaisantait, puis reprit son activité avant d'insister de nouveau sur sa plaisanterie. Lui se mit à rire doucement encore une fois.

" Je savais que j'allais viser juste... en tou cas je sais quoi faire maintenant si j'ai une folle envie de baisers, j'ai les moyens de te faire devenir rès gentille... " lança-t-il avec malice. " Enfin c'est toi qui a raison de moi, tu t'y prend très bien pour te faire pardonner, personnelement j'adore... mais c'est du véritable chantage affectif mademoiselle Sablon, vous devriez avoir honte... " finit-il avec un ton noble pour plaisanter. Il avait beau essayer de se dire dans sa tête de ne pas succomber tant que ca à la jeune fille, c'était affreusement difficile de ne pas se laisser porter par la vague... Comment penser à se protèger dans des moments pareil? Ca gâcherait tout le plaisir d'être avec elle.

Puis, ils ne revinrent aux livres, se trouvant quand même dans une librairie. Le 'oh je vois' de Charlotte était éloquent quant au fait que Mademoiselle (évidement, comment une femme pareille pouvait-elle être mariée!) Vertel était un vrai tyran. Jérôme se plaignait souvent lorsqu'il devait refuser à contre coeur de voir Charlotte pour finir son boulot monstre. Là, il la maudissait plus que tout! Mais le ton compatissant de sa belle lui fit sourire en coin, encore plus lorsqu'elle lui proposa un sujet de dissert. Faîtes qu'elle n'ait rien entendu, pitié, pas l'époque romantique en Europe!

" ... L'architecture baroque: ses forces et ses faiblesses " dit-il d'un ton monocorde et désolant. " Autrement dit, une merveilleuse soirée en perspective ! C'est pour ca que je compte bien profiter de cette journée avec ma princesse, en commençant par un restaurant digne de ce nom " ajouta-t-il en levant le menton aec un sourire digne.

Il l'écouta parler de changements de professeurs, et grimaça clairement: il avait aussi des cours d'histoire de la musique! C'est d'ailleurs à un cours de technique où il avait apperçu Charlotte au piano, et où il avait été charmé, subjugué par son talent. Cette image resterait gravée dans sa mémoire.

" Oh non me dit pas ca ! Si j'ai 8h de Vertel par semaine, autant me pendre tout de suite plutôt que de subir une looongue mort pénible et ennuyeuse... " répondit-il alors que son regard se perdit dans le vide. Lui qui adorait les cours de Madame Massart! " Je vais prier avec toi " ajouta Jérôme en la regardant à nouveau, un sourire aux lèvres pour ne pas trop dramatiser.

Doucement, il caressait sa main avec la sienne, se sentant bien avec elle là tout de suite... Elle était celle qui partageait ses doutes et ses craintes, et qui vivait ces moments avec lui en le réconfortant. Il n'avait pas peur de se livrer à elle car elle l'écoutait toujours avec attention, sans jamais le juger. Il n'avait pas l'habitude d'être si écouté, surtout dans sa famille, sauf avec sa soeur. Alors il se demanait comment elle faisait, elle, dont le sujet famille était mille fois plus douloureux. Jérôme se voulait tout aussi attentif à ses besoins, voir même plus, comme elle l'était pour lui.

" Normal pour le piano, tu es divine ! Par contre je t'accorde que le chant grégorien et religieux... ben... voilà quoi ! Je m'y connais pas beaucoup mais si t'as besoin d'aide pour réviser tu sais que je suis là. Mais tu y arriveras c'est sûr, tu es du genre à savoir t'appliquer quand il le faut, même si c'est clairement pénible parfois ! "
lui répondit-il en souriant d'évidence, reposant un livre. Enfin il en trouvant un s'intitulant ' Ce qui a constitué le baroque ', et il avait l'air plutôt interessant, instant sur le positif et le négatif... Il leva le livre vers elle avec un sourire interrogateur comme pour lui demander son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Lun 7 Aoû - 2:37

Charlotte éclata de rire, si bien qu’elle se cacha la bouche de sa main, regardant autour d'elle à gauche à droite pour être sûre qu’on ne l’avait pas vue. La discrétion n’était pas une de ses vertus, c’est le moins que l’on puisse dire. Heureusement, il n’y avait pas grand monde dans la librairie à part le vendeur et puis, ils étaient dans le fond du magasin dans le rayon qui n’était sans doute pas le plus fréquenté.

Ceci dit, il fallait bien avouer qu’il y avait de quoi rire. L’expression sur le visage de Jérôme était un réel régal et puis, il l’afaisait rire de toute manière. IL n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. S’amusant à chaque fois, il fallait bien avouer que sa petite remarque était bien drôle. Une sale gosse ? oui peut-être mais alors Elle voulait bien être encore plus vilaine si ses punitions ressemblaient toujours à celle-la….D’ailleurs, il lui tendait encore une fois une jolie perche. Un petit sourire malicieux aux coins des lèvres, elle s’approcha de lui, en demi pointe, elle glissa ses mains dans le cou du jeune homme prenant ainsi appui pour rejoindre son oreille ou elle chuchota ces quelques mots :


« Si toutes tes punitions ressemblent à celle-là, je peux me montrer encore plus vilaine si tu veux….mais, il me faut un peu de motivation… »

Un petit baiser dans le cou et elle désenlaça le jeune homme, plongeant ses yeux dans les siens….pour lui faire un petit sourire des plus coquins avant que celui-ci ne revienne sur le restaurant.

Qui connaissait un peu Charlotte savait qu’elle était gourmande. Elle se baladait toujours avec des tas de sucettes dans son sac, dévorait des plaquettes de chocolat entière si personne ne l’en empêchait. Elle adorait tout ce qui était salé comme sucré. Les pates, les pizzas….elle ne s’en lassait jamais et souvent avec Raphael, après avoir regardé un DVD ou passer une nuit devant un jeu vidéo, ils en commandaient….

Apparemment, ils iraient manger ensemble tout les deux et Charlotte en était ravie. La remarque du jeune homme la fit esquisser un sourire attendri laissant aussitôt place à un petit air honteux. La tête baissée, elle se mordit la lèvre, les yeux levés en direction du jeune homme, elle lui répondit de cet air faussement dépité :


« Très honteuse Monsieur Chabeau, mais c’est tellement agréable…..Puis je espérer que vous me pardonnerez un jour ? »

Le plaisir de Charlotte, à chaque fois qu’elle discutait avec Jérôme, c’est que la conversation était toujours diversifiée. IL était assez intelligent pour pouvoir parler de tous et pas seulement de sport, de voiture. IL aimait l’art et pour Charlotte, cela dénotait d’une grande sensibilité, qu’il ne cachait pas, qu’il assumait à sa manière. Bref, c’était la façon dont elle percevait Jérôme, et si on lui avait demandé de le décrire, ces mots auraient sans doute fait partie de la description qu’elle ne ferait.

Les cours, Vertel, Massart, romantisme….en bref, voila sur quoi la conversation dérivait, et Charlotte était bien déçue qu’il ait un travail à préparer. Elle passerait sans doute tout l’après midi avec lui, mais, ce soir , elle ne le verrait sans doute pas, et elle avait envie d’aller à l’avant première du dernier film à l’affiche avec lui…. Tant pis, elle ne lui en parla, ne voulant pas l’influencer et le mettre en retard dans son travail. Ils iraient une autre fois….


Il lui dévoila le sujet de la dissertation…Mademoiselle Vertel, ne les épargnait jamais et elle tremblait d’avoir un jour cours avec elle, comme le laissait sous entendre les bruits de couloir. La grimace qu’elle afficha était aussi significative que son « Oui je vois » de quelques minutes plus tôt. Et d’ailleurs, lui aussi n’était pas réjoui à l’idée qu’il pourrait avoir plus d’heure encore avec cette satanée bonne femme :

« Prions ensemble, il en va de notre réussite et de notre survie….je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose…non, non, je ne les laisserait pas faire, on fera signer des pétitions, la grève et s’il le faut nous nous en réfererons au doyen, dénonçant son caractère et ses attitudes cruelles avec tous ces jeunes universitaire qui ne demandent qu’à pouvoir profiter de leur jeunesse en melant réussite et amusement….. »

Elle s’interrompit tout net et inclina un peu la tête, fronçant les sourcils…. :

« oh la, je m’emballe….calmons nous, plus sérieusement mon ange, je peux te donner un coup de main si tu veux, on peut rassembler les informations ensemble, je devrais être capable de faire ça non ? ca me ferait plaisir de pouvoir t’aider, je t’assure…. »

Elle espérait sincèrement qu’il accepterait son aide, elle aimait se rendre utile et si cela pouvait l’aider alors, elle n’en serait que plus rapide. D’autant plus, qu’il était toujours la, à la soutenir moralement lorsqu’elle n’était pas spécialement en forme…Elle tentait souvent de lui cacher ces mauvais moments qu’elle traverse parfois, pour que les moments qu’il passe ensemble soit toujours pleins de plaisir et de rires, mais parfois, elle ne savait cacher ses peines et ses tristesses. Souvent, elle se sentait reconnaissante pour ça vis-à-vis de Jérôme, il était la quand même Raphael ne pouvait la rassurer. Parfois, elle ne lui racontait pas pour autant son soucis, mais malgré tout, il arrivait à la faire rire, et cela l’aidait tout simplement.

Elle lui avait expliqué ses quelques craintes par rapport à ses cours et il y alla de son petit compliment, elle lui sourit, les yeux pleins de reconnaissance, divine au piano….Cet instrument était toute sa vie, il l’avait aidé à surmonter la perte de ses parents. Et alors que personne ne s’imaginait qu’elle deviendrait si bonne pianiste pour avoir commencé bien plus tard que les autres la pratique le l’instrument, elle avait mis tellement de cœur à l’ouvrage et au travail, répétant ses morceaux sans cesse, avec la sourdine ou sur un piano électrique, le volume au minimum ou avec un casque…travaillant ses gammes. Alors, pour elle, s’entendre dire qu’elle était divine était un compliment qui la touchait beaucoup. Si bien, qu’elle ne put réagir autrement et le remercia d’une autre manière que par un baiser d’une grande douceur.

Il lui avait également proposer son aide, et après ce baiser, elle lui chuchota un merci…..et dans ce merci, elle le remerciait pour son compliment et sa proposition…….

Il trouva soudain un livre dont le titre avait l’air de coller avec le sujet de la dissertation, il le montra à Charlotte, s’en référant à son avis….elle le saisit, ouvrit le sommaire et lui récita les grands points abordés….. Après sa lecture rapide, elle referma le livre, plongea ses yeux dans ceux de Jérôme et lanca un sourire aux lèvres :


« Ma foi, ça m’a l’air bon….qu’est ce que tu en penses ? »

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Lun 7 Aoû - 17:38

Le petit geste de Charlotte qui mettait sa main devant sa bouche pour ne pas rire trop fort à ses bêtises le fit sourire de tendresse. Pour sûr, elle était vive et pétillante et réagissait souvent comme si elle était seule au monde en faisant ce qu'elle voulait. Parfois il avait de la chance en étant emmené avec elle au passage... Il se fichait royalement qu'on les regarde, puisqu'aux côtés de Charlotte, il ne voyait plus qu'elle. Et puis elle avait un rire si doux que ca ne poouvait être qu'un plaisir pour les autres. Jérôme vit que sa phrase avait eût son petit effet et qu'elle allait répondre qurelque chose que lui seul devait entendre, lorsqu'elle se mit sur la pointe des pieds pour atteindre son oreille et lui sussurer quelques mots... Sentir son souffle dans le cou lui fit attraper la chair de poule... Et il lâcha un rire, après un petit baiser qui s'était attardé dans son cou, lorsqu'elle redescendit façe à lui.

" Alors il faut absolument que je trouve le moyen de te pousser au vice... compte sur moi, puisqu' apparement le jeu en vaudrait la chandelle... " lui répondit-il en haussant les sourcils, répondant à son sourire coquin. Sans se voiler la façe, ses petits airs félins n'étaient pas pour lui déplaire non plus! Il restait un jeune homme de 23 ans... qui se disait à cet instant qu'une soirée en tête à tête avec sa chérie ne serait pas de refus, ses calins lui manquaient !

A défaut de cette soirée qui aurait pu se passer avec Charlotte au lieu de Melle Vertel, le restaurant de ce midi semblait une bonne alternative. Il se rappelait que la 1ère fois qu'il avait invité Charlotte, c'était pour aller au restaurant, et que ce jour là ils avaient passé une bonne heure à parler cuisine. Et puis le contact était passé assez vite, si bien que chacun goûtait dans le plat de l'autre, accompagné de pas mal de fous rires. Et puis ils étaient sortis du restau, et Charlotte avait ouvert son sac pour prendre un chewing gum, et ils éclatèrent de rire tous les deux lorsqu'il apperçut sucettes et bonbons... il l'avait même surnomé 'l'épicerire ambulante'.[mdr désolée j'nous invente une histoire Rolling Eyes] Cette pensée le fit sourire, et depuis, la nourriture était leur sujet de plaisanterie favori.

Regardant Charlotte, elle fit une petite moue enfantine en levant les yeux vers lui, criant presque 'jl'ai pas fait exprès m'sieur' et il dût se retenir de rire à nouveau. Ces yeux de biche lui allaient parfaitement bien! Comme si elle avait à se faire pardonner, alala, il lui aurait pardonné n'importe toi là tout de suite.


" Au moins vous l'admettez Melle Sablon, c'est déjà ca. Vous pardonnez? Mmh, il va falloir que je rélféchisse... - il approcha lentement son visage du sien - ... que je rélféchisse encore un peu... - il avança encore plus, à quelques centimètres de ses lèvres - ... voilà c'est tout rélfechit... " finit-il dans un souffle presque audible en échangeant avec elle un agréable baiser, doux mais passioné.

Se détâchant d'elle, ils en revinrent à cette histoire de cours, de profs et de - erf - devoirs. Charlotte proposa alors des idées... ma foi intêressantes sur un moyen d'évincer cette professeur ignoble de leur cursus scolaire. Si à cause d'elle il échouait à ses partiels, il vouerait son temps libre à la désintégration de cette bonne femme comme le disait bien miss Charlotte. Mais cette fois, il ne pût s'empêcher de rire ouvertement à l'entente des mots grève, pétition, doyen... la jeune fille s'interompit elle même - peut être pour reprendre son souffle pensait-il amusé, dans un élan de taquinerie - avant de se révèler tout aussi adorable qu'elle était d'habitude en lui proposant son aide... Décidement, avait-elle un défaut susceptible de le gêner? Bien sûr tout le monde en avait et ne pouvait prétendre être parfait, mais lui ne trouvait rien à lui reprocher. En plus, elle était prête à lui sacrifier sa soirée, pour l'aider... Mais d'abord il releva sur cette histoire de grèves.


" Je ne te savais pas si entreprenante et défiant l'autorité ! Ma copine a des tendances de meneuse de grève, c'est intêressant... " lança-t-il en la regardant en coin. " Je suis prêt à faire absolument tout ce que tu veux pour la voir partir celle là ! Sauf, bien sûr, une grève de la faim, faut pas exagèrer non plus " ajouta-t-il avec un geste de la tête indiquant 'y'a des limites', pour plaisanter.

" T'es sérieuse? Te sens pas obligée du tout tu sais, tu vas pas sacrifier ta soirée ! " lança-t-il. Mais il la vit insister, en lui disant que ca ne la dérangeait pas et que ca lui ferait plaisir... alors il lui lança un sourire doux et plein de remerçiement. " En même temps, si on s'y met à deux ca ira deux fois plus vite, et peut être que la fin de soirée sera pour nous deux, et rien que nous deux... " ajouta alors Jérôme, dans une expression malicieuse qui indiquait clairement ce qu'il avait en tête depuis son sourire à elle de tout à l'heure. Au moins avec elle, ca lui permettrait de joindre l'utile à l'agréable.

Après ses mots qu'il voulait rassurants pour la suite du cursus de la jeune fille, elle le remerçia de sa confiance en elle par un baiser. Comment pouvait-il en être autrement qu'une réussite de sa part? Elle qui s'était entraînée avec acharnement, avec rage et passion pour exceller. Elle avait tenté d'évacuer sa peine et sa rancoeur dans cet art et le résultat avait donné beaucoup. Jérôme voulait lui dire qu'elle pouvait lui parler de ses peines à sa guise, que ca ne le dérangeait pas au contraire, mais c'était le genre de choses qui ne se disaient pas et se lisaient simplement dans le regard. Le jour où elle se sentira totalement en confiance, prête, elle baissera sa garde et lui confiera ce qu'elle peut avoir sur le coeur. Il était patient, prêt à l'attendre par tendre affection pour elle.

Le livre, dont elle anuméra les points tel un professeur méticuleux dans un rôle qui lui allait plutôt bien, semblait convenir. Et puis Jérôme en avait plus qu'assez du baroque! Il lui prit le livre et se retourna brusquement pour partir vers la caisse, entraînant Charlotte.


" Parfait parfait ! Je vais déjà consacrer ma soirée à cette... hein bon, alors je vais pas lui accorder aussi ma fin de matinée. Non, je vais la sacrifier horriblement pour toi " lui répondit-il en se tournant vers elle avec un regard malicieux et un sourire en coin. A la caissa, il paya le livre et entreprit de sortir de ce magasin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Lun 7 Aoû - 20:06

Jérôme était un garçon si plaisant, il riait de toutes les bêtises de Charlotte et alors qu’elle l’attisait de part une attitude des plus doucereuse la curiosité du jeune homme, attisait le désir et l’envie de passer plus de temps avec elle encore, attisait l’envie d’en savoir encore plus sur tous les traits de caractère qui faisaient de Charlotte ce qu’elle était, elle ne pouvait être que satisfaite des paroles qui suivirent les siennes. Le jeu en vaudrait la chandelle ? Elle n’était pas bien placée pour le dire. Elle n’était pas vaniteuse et même si ma foi, on pouvait dire que Charlotte s’aimait bien, elle n’avait pas un égo assez démesuré pour assurer que la pousser au vice par jeu, comme il le disait, était vraiment la meilleure idée qu’il soit….Néanmoins, la pousser au vice, c’était lourd de sens comme phrase, elle se demandait bien ce qu’il entendait par la…..elle esquissa un petit sourire en coin. Elle était intriguée mais ne releva pas, elle aurait bien le temps de comprendre plus tard ce qu’il pouvait bien sous-entendre…mais, ne pouvant s’en empêcher, même si elle ne releva pas ce point, elle s’empressa de tout de même commenter le jeune homme dont l’expression était tout aussi coquine que celle de Charlotte.

« Qui cherche trouve jeune homme » lança-t-elle presque d’un air de défi avant de changer totalement de tête, un air faussement compatissant….Faussement car une fois de plus, elle s’adonnait au joie de la plaisanterie et de la taquinerie :

« Courage mon cœur »

Et elle n’ajouta rien…ni moins ni plus…..si ce n’est que son visage reprit son expression enjouée d’il y a quelques instants. Alors que la conversation qui allait toujours bon train, comme toujours quand ces deux la se croisaient, le restaurant de ce midi arriva soudain au centre de la conversation. Elle avait cru voir Jérôme sourire avec une pointe de nostalgie. Peut-être qu’elle se trompait évidemment, ils apprenaient seulement à se connaître, elle pouvait donc aisément confondre certaine de ses expressions. Les malentendus et mauvaises interprétations de propos et d’attitude peuvent dans un couple être parfois être source de conflit. Surtout dans les jeunes couples….non pas a cause de leur âge non, mais jeune car cela ne faisait pas des années qu’ils étaient ensemble. Néanmoins, elle se risqua à lui poser la question. A quoi avait-il bien pu penser qui le esquisser un sourire nostalgique. Ni triste ni mélancolique…elle avait l’impression qu’il esquissait le sourire que tous et toutes dessinons sur nos minois lorsqu’on repense à un souvenir heureux. Intriguée, voire trop curieuse, elle inclina légèrement la tête, plongea ses grands dans les yeux, lui posant la question qui lui brûlait les lèvres, bien qu’elle se doutait que ce n’était sans doute pas la question la plus pertinente qu’elle lui poserait. Mais, elle la lui poserait seulement après sa moue de tout à l’heure….sa moue de petite fille chipant des cookies dans l’armoire juste avant de souper et prise en flagrant délit de gourmandise….et après le doux baiser que lui offraient le tendre Jérôme en guise d’excuse….

« Eh bien, jeune homme si vous me punissez et me pardonner de la même façon, je vais vous faire tourner en girouette, je le sens……mais dis moi Jérôme » continua –t-elle sans transition. Oui, Charlotte, même si elle pouvait être diplomate n’était pas du tout douée pour les transitions discrètes..

« A quoi tu pensais il y a un instant ? j’ai cru voir se dessiner un drôle de petit sourire tout à l’heure…moi aussi je voudrais sourire…. »

Mais, elle n’avait pas du tout envie de le forcer à lui confier un souvenir qui ne la regarderait pas évidemment, dès lors, c’est la qu’intervenait son don pour la diplomatie :

« Ceci dit, si tu souriais en pensant à la prochaine surprise que tu me réserves, je ne veux rien savoir….on oublie ma question somme tout inutile….. »

C’était sa façon de lui faire comprendre qu’il n’était pas obligé de satisfaire à tous ses caprices quand ceux-ci naissaient de la curiosité. Non, elle-même ne lui confiait pas tout ce qui lui passait par la tête, même quand ses yeux, qui parlaient pour elle bien trop à son gout, dévoilait qu’il ne s’agissait peut-être pas de souvenirs plaisants….ou parfois même le contraire……

Que leur conversation était variée! D’ailleurs, elle n’était pas certaine que les personnes de l’extérieur un brin trop curieuse cherchant à comprendre et à entendre ce que pouvait se raconter un couple de jeune n’arriverait à les suivre…..mais, eux, ça avait l’air de leur aller très bien. Ils avait l’air de suivre….

D’ailleurs, continuons sur notre lancée, les cours, dissert et la façon la plus tapageuse ou la plus discrète, mais ce plan la, elle le laissait à Jérôme, pour éviter le fiasco…de virer l'horrible prof de jérôme qui deviendrait peut-être la sienne... Il riait de bon cœur, ouvertement sans se soucier du peu de gens qui se baladait entre les rayons les retournant à la recherche d’un bon livre ou de ce qu’il recherche…..Elle ne savait pas encore ce qui le faisait rire, l’idée qu’elle propose son aide ou de faire la grêve ? Mais, la suite de la conversation lui permit d’effacer l’expression d’incrédulité qu’avait dessiner son minois. C’était son idée de grève qui l’amusait….


« Entreprenante ? je suis un vraie syndicalise, je déteste l’injustice et elle est injuste…elle vous fait travailler pendant des heures sur des dissertations pour côter ensuite durement vos travaux…..mais, je t’assure, on ira pas jusqu’à la grève de la faim…au pire des cas…mais vraiment au pire, on s’attachera a des chaises dans le couloir pour ne pas entrer dans sa classe mais, ca c’est vraiment au pire…. »

Son visage avait repris un air de plaisanterie, mais celle-la, il fallait l’admettre était douteuse, oui très douteuse…..S’attacher à des chaises….C’était ridicule mais qu’importe, ça la faisait rire elle, c’était déjà pas mal…Elle allait le relever mais Jérôme avait l’air surpris que Charlotte ne lui propose de l’aide. Sacrifier sa soirée ? non, elle n’avait pas du tout l’impression qu’elle sacrifiait quoique ce soit, elle serait avec lui, et les connaissant, il arriverait à mêler travail et amusement par moment, donc, non, elle ne sacrifiait rien du tout à ces yeux….

« Oh la, qu’est ce que je peux dire comme bétise sur une journée… Je te plains….tu vas devoir me supporter toute la soirée puisque OUI, je suis bien sérieuse….ca me fait plaisir de t’aider à finir plus vite, ainsi, comme tu l’as si bien fait remarqué, on pourra profiter d’un peu de la soirée sans le baroque et Madame Vertel…. » et elle termina sa phrase par un léger baiser.

Bon, passons aux choses sérieuses, s’ils voulaient avoir vite fini avec cette dissert, il fallait trouver un bouquin, et donc cesser leur badinage et chercher dans le rayon….d’autant plus que par son compliment sur son talent et sur la confiance qu’il avait en elle avait fortement touché la jeune fille qui se sentait émue d’un coup. Personne ne lui avait jamais dit qu’elle était divine au piano. Les parents disent ce genre de chose, sauf que les siens n’ont jamais su et ne sauront jamais plus qu’elle se destinait à une carrière de pianiste. Cela était sans doute un de ses plus grands regrets, que ses parents ne puissent l’entendre jouer, mais d’un autre côté, aurait-elle été aussi bonne pianiste s’ils étaient toujours de ce monde ? Personne n’aura jamais de réponse à cette question. Charlotte se sentait un peu plus triste et c’était le moment de passer autre chose….Le livre, c’était un bon moyen cette énumération. Au moins, elle était concentrée sur autre chose… Jérôme saisit le livre avec précipitation entraînant Charlotte dans une course, courte ma foi, mais une course quand même vers la caisse et le vendeur…..et après une petite remarque à laquelle Charlotte répondit par un signe de tête significatif voulant dire « OUI, Tu as bien raison »…Ils entreprirent de sortir du magasin…..


« Bon » lacha la jeune fille…. « qu’est ce fait maintenant ? on va manger ? parce que non seulement mon estomac crie famine mais ne prime, je me dis que plus tôt on ira plus tôt on sortira, donc plus tôt on commencera à travailler sur la dissert, plus tôt on finira et plus tôt on sera tranquille….qu’est ce que tu en penses ? »

Charlotte était plutôt du genre à se débarasser de toute ce qui encombrait son esprit, responsabilité ou travaux pour les cours, avec le plus de rapidité possible. Ainsi, plus vite fait, plus vite tranquille, et tranquillité voulait dire…Loisir et plaisir….

.

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Mer 9 Aoû - 23:53

Le jeune homme ne pût s'empêcher de lâcher un petit rire à la phrase de Charlotte. Qui cherche trouve... elle avait toujours les mots piquants, les phrases toujours appropriées à la situation qu'il aimait entendre et dont il riait très souvent. C'était ca avec elle, l'euphorie de quelques instants, le bonheur de chaque seconde dans leur conversation ou dans les attentions qu'ils se portaient. Et puis ce petit jeu là, du chat et de la souris, du 'donne moi ta main que je ne la prenne pas' [hihi Tryo], le fait de tourner l'un autour de l'autre qui ne faisait qu'éguiser la curiosité de Jérôme. A chaque fois qu'il pense avoir cerné la jeune fille, elle le surprend un peu plus, cette lueur de défi dans les yeux.

" Alors je chercherai comme si c'était la dernière chose que je doive faire sur cette planète " répondit-il la voux très châleureuse, dragueuse,... charmée par Charlotte.

A vrai dire, il avait perdu le fil de ses idées, mais ca n'avait aucune importance, puisqu'il savait que maintenant les phrases qu'il prononçait lui étaient plus métaphoriques, s'adressant à elle en générale ou à leur relation toute entière. Peut être de cette manière s'apperçevrait-elle, comprendait-elle son attachement à la jeune femme? Peut être chercherait-elle plus loin, voyant que pour lui déjà cette histoire n'était pas une amourette de passage, mais qu'il essyait de s'en dissuader lui même pour ne pas plonger dans les sphères douloureuses de ce qui pourrait être de l'amour. Non, ce mot 'amour', il voulait le garder au fond de son coeur en secret, pour plus tard, pour lorsqu'il serait sûr.

" Du courage je te le fais pas dire, m'enfoncer dans les méandres de mademoiselle Charlotte... c'est pas gagné d'avance ! Mmh si seulement tu avais été livrée avec un plan ca aurait été tellement plus facile ! Mais non hein, toi il faut creuser un peu par soi même pas vrai...? " dit-il pour plaisanter et poursuivre la taquinerie.

Bien heureusement qu'il n'avait pas de plan, car la joie de la découvrir était bien plus immense. Mais cette phrase à double sens indiquait que parfois, ca ne serait pas de refus une petite visite guidée de son esprit pour mieux comprendre... elle même devait se douter de quoi il voulait parler. Ca ne le tracassait pas tellement, vu qu'il ne connassait pas la raison exacte qui empêchait Charlotte de se liver à lui plus serainement, mais bon la curiosité est un attribut très répendu chez l'Homme!
Il plongea ses yeux dans ceux de sa chérie, qui semlait bien rélféchir, elle était très mignonne lorsqu'elle penchait sa tête sur le côté comme pour demander quelque chose. Cependant il esquissa un sourire amusé pour la girouette.

" Je m'en doutais ca, je vais en voir de toutes les couleurs avec toi " dit-il levant les yeux au ciel en soufflant comme s'il était exaspèré. Bien sûr qu'il plaisantait à nouveau, car toutes les couleurs qu'il verrait seraient un arc-en-ciel magnifique pour lui ci c'est avec elle ! [rah quelle poète mdrr] Et puis alors qu'il avait été lui même plongé dans ses pensées, son sourire heureux l'avait trahi et elle voulait savoir ce qui le rendait nostalgique d'un bon souvenir. Alors il sourit un peu plus, avec un regard doux il posa ses yeux sur les cheveux de Charlotte qui étaient maintenant secs. Lors de ce restaurant, ils étaient longs et lisses, si bien qu'il avait eût du mal à se retenir de les toucher...

" Si je te dis ' L'épicerie ambulente ' tu penses à quoi toi...? " lança-t-il avec un petit rire. Il se doutait bien qu'elle allait ite comprendre, il était sûr que c'était un souvenir inoubliable. Mais il voulait préciser, peut être ne lui avait-il jamais dit ce qu'il avait pensé de cette soirée, sauf le lendemain bien sûr mais un 'merci pour cette charmante soirée' n'était rien en comparaison de ce qu'il avait ressentit !

" Je pensais, alors qu'on parlait restau bizarement - il lâcha un rire légèr - à notre 1ère soirée tous les deux... au jour où j'ai sûrement eut une des meilleures idées de ma vie en t'invitant... et où j'ai pensé que tu étais une fille vraiment pas banale, avec ton magasin de bonbons portable ! Au soir où toute la nuit qui a suivit j'ai rêvé de ton visage et où je comptais les heures pour le revoir à nouveau... Voilà quoi je pensais et ce qui m'a décroché un sourire, sûrement " expliqua-t-il en passant sa main sur sa joue. Puis il longea son bras du bout des doigts et réattrapa sa main dans la sienne. C'était la 1ère fois depuis qu'ils étaient ensemble qu'il lui révèlait quelque chose appartenant à son coeur. Bien sûr elle savait qu'il était heureux avec elle, ca se voyait! Mais ils n'avaient jamais abordé la question des sentiments, leur évolution à ce stade de leur relation. Au moins, c'était dit, il ne chercha pas à regretter, et ne lui demandait pas de faire la même chose en échange surtout pas, elle dirait ce qu'elle a envie de dire en temps voulut !

Bien sûr, la conversation battait son plein et passa à quelque chose de tout aussi sérieux que les sentiments mais prit avec beaucoup plus d'humour! qu'est-ce qu'il eût envie de rire après son idée de s'attacher à des chaises ! Mais où allait-elle chercher tout ca... ? Elle était incoryable, surprenante, il adorait cela. Il la regarda en secouant la tête gardant ce sourire amusé et surpris.

" Bon il va falloir que je censure certaines chaînes à la télé ma grande, ca te donne des mauvaises idées je crois ! " lança-t-il dans un élan de bêtises lui aussi. " Oh tu sais je crois qu'à nous deux on fait la paire ! Si on devait élire le couple comique de l'année on les battraient tous haut la main avec le nombre de conneries qu'on peut dire par jour... La preuve, je dis encore n'importe quoi entre mes grèves de la faim et mes idées de concours farfelus ! Enfin on nous changeras pas hein, et puis ca serait bien dommage, moi c'est comme ca que je t'appréçies... et je t'appréçierai encore plus si on finit vite ce devoir merdique pour se consacrer à une soirée plus plaisante, alors merci encore c'est toi la meilleure " lui répondit-il en lui rendant son baiser.

Jérôme se suprenait à dire de plus en plus ce qu'il pensait, à exprimer à voix haute ce qu'il avait dans la tête. Lui qui avait tendance à se reserver, se preserver, se laissait peu à peu aller à sa nature... à croire que Charlotte avait une bonne influence qur lui. Et puis en même temps c'est normal de se décontracter au fur et à mesure que l'on est avec une personne, alors ils iraient sûrement de surprises en surprises. Et puis il avait hâte maintenant, de ne plus penser travail avant ce soir. Alors une fois en dehors du magasin, Charlotte se planta devant lui en demandant la suite du programme, énumérant les choses qui une fois faîtes seront bien là où elle sont. Il souffla en riant de ses conclusions.

" Ta logique et ton sens des deductions me plait bien ! Alors oui, mademoiselle Sablon, si vous me faîtes l'honneur de m'accompagner au restaurant... je vous laisse le choix du lieu " lui lança-t-il en lui présentant son bras dans des manières gentleman amusantes. Au moins, entre chinois italien ou maexicain, elle irait dans son préfèré.

[si tu veux bien, tu me réponds à ce sujet dans un nouveau au restau Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   Ven 11 Aoû - 0:49

C'est fait et je boucle celui-ci......

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Recherche historique -> Pv Charlotte ^^   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Recherche historique -> Pv Charlotte ^^
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherche historique] De Civille, Rouen, rue du Gros Horloge
» demande aide pour recherche historique en 1941
» Cahiers havrais de recherche historique 2014 (CHRH)
» À la recherche de mes aïeux avant 1600 A.D.
» vidéo sur la normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Si Le Patio m'était conté... :: Centre Ville :: Centre Commercial :: "Librairie"-
Sauter vers: