AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La catastrophe du bois du cazier....

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: La catastrophe du bois du cazier....   Mar 8 Aoû - 12:51

Peut-etre que vous comprendrez difficilement mon geste, mais en tant que fille 'émigré, il est important pour moi de montrer dans quel condition les hommes, les mineurs italiens, ont été arrachés à leur terre pour travailer dans la poussière....jusqu'à leur mort......

« C'était un beau mercredi d'été, se souviennent aujourd'hui les derniers témoins de la tragédie. Comme chaque jour, les mineurs de la pause du matin arrivent au charbonnage alors que l'aube pointe à peine sur le "Pays noir", comme l'on surnomme la région de Charleroi. Après avoir laissé leurs vêtements dans la "salle des pendus" et enfilé leur bleu de travail, 274 hommes prennent place dans les cages qui les conduiront dans les entrailles de la mine. Seuls 12 échapperont finalement à l'enfer qui se prépare.

Sous terre, les mineurs arrachent, déblaient, poussent et remontent ce charbon pour lequel ils sacrifient leur santé, et même leur vie. En 1956, quelque 600 tonnes de pépites noires sont extraites chaque jour sur le site de Marcinelle. Peu après 8 heures, des cris retentissent: "Il y a le feu à la fosse", hurle un témoin affolé. La rumeur se répand, l'angoisse est palpable. On apprendra plus tard que tout s'est joué à l'étage 975, à la suite d'une erreur de manipulation d'un des wagonnets par l'encageur Antonio Iannetta. Mal engagé dans l'ascenceur qui doit le ramener à la surface, le chariot arrache une poutrelle métallique.

Sous le choc, celle-ci sectionne une conduite d'huile et des câbles électriques, provoquant un arc qui enflamme l'huile répandue. C'est l'incendie qui, attisé par les ventilateurs, se propage rapidement dans le puits. A la surface, l'alerte est donnée.



Les hommes de la centrale de sauvetage de Marcinelle arrivent dans la cour du charbonnage sur le coup de 9 heures.



Des habitants de la commune, des femmes surtout, commencent à se masser devant les grilles du site.



Les pompiers n'arriveront que 2 heures plus tard. Dans le courant de l'après-midi, 6 survivants sont sortis de la mine. Ce seront les derniers.

Deux semaines après le drame, le 23 août 1956, un sauveteur prononcera finalement ces mots qui ont, depuis, fait le tour du monde: "Tutti cadaveri!". Ils sont tous morts! Au cours de ce funeste jour de 1956, 262 mineurs auront finalement payé de leur vie cette "bataille du charbon" dans laquelle est engagé le pays. Parmi eux figurent 136 Italiens, 95 Belges, dont 30 néerlandophones, 8 Polonais, 6 Grecs, 5 Allemands, 5 Français mais aussi des Hongrois, un Anglais, un Russe, un Ukrainien et un Néerlandais. Quelques années plus tard, la justice - qui pointera également du doigt l'absence de mesures de sécurité et des infractions à la législation minière - poursuivra 5 hommes pour défaut de prévoyance et de précaution. »


Je suis la petite fille de deux mineurs bien courageux, mort tout les deux des dégâts que les poussières de l’entraille de la terre…mort bien trop jeune….j’ai à peine pu rencontrer ses grands hommes qu’ils étaient….Oui, de grands hommes qui forcent le respect, car ramper, piocher, dans les poussières de charbon, des kilomètres sous terre…..Dans des galeries, comme des rats, il faut un sacré courage….Il le fallait pour nourrir leur famille….

L’Italie arrachait ses hommes à leur terre pour travailler comme des chiens contre quelques sac de charbon.

Je suis fille d’émigré italien de la deuxième génération.

Hier, je me suis rendue à une commémoration, le nombre d’italien mort dans le fond de cette mine, brûlé, carbonisé, asphixié….En Belgique, loin de chez eux, abandonnant leur famille……

On dit que c’est un mal pour un bien, oui…Car ce drame a fait cessé l’émigration des italiens……et les conditions de travail ont été fortement améliorées…..MAIS A QUEL PRIX….

JE DIS RESPECT A TOUS CES ITALIENS ET A TOUS CES BELGES, MINEURS DE FOND…….VOUS ETIEZ DE GRANDS HOMMES…….JE DIS RESPECT A MES GRANDS PARENTS QUI ONT FAIT FACE A BIEN DES EPREUVES POUR NOURRIR LEUR FAMILLE….

JE DIS RESPECT A CES GUEULES NOIRES, A CES MINATORI………JE DIS RESPECT A MES GRANDS PERES….

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoé Lalong
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 452
Age : 32
Adresse : Résidence des Tournesols App B2
Emploi : Tite Boulangère
Coté Coeur... : *Euh, moi? Je croise les doigts...*
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   Mar 8 Aoû - 13:26

Et bien merci de nous avoir si bien expliquer cette histoire...Je ne la connaissait pas du tout, et c'est tres touchant vraiment...

Malheureusement, je trouve regréttable qu'on ne parle pas plus de ces histoires à l'école, et je pense qu'elles ont pourtant leur place...Les gens devraient tous avoir conscience de ce qui s'est passé dans les mines...

vraiment, cette histoire est atroce et même si moi personnellement je n'ai pas de famille qui ait travailler dans les mines, je suis compatisente...

Moi, mon grand père a combattu dans la 2e DB, pendant la 2nd Guerre Mondiale, et j'ai entendu des histoires aussi attroces que celle que tu as raconté finalement, je comprend donc parfaitement ton sentiments... Wink


BRAVO A EUX...ET A TOUS LES GRANDS PARENTS QUI FURENT COURAGEUX...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silepatiometaitconte.smileyforum.net
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   Mar 8 Aoû - 14:09

Et ma petite zoé, la guerre mondiale est un drame encore plus grand car ....il est mondial....Alors, REspect à ton grand pere qui pour sauver son pays à combattu durement.....

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme Chabeau
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 29
Adresse : Appart B3, Résidence des Tournesols
Emploi : Etudiant / Co-gérant de Secret d'Artiste
Coté Coeur... : ... Elle l'envahit, peu à peu, et...
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   Mar 8 Aoû - 15:28

Eh beh dis donc ca fou les boules c'est sûr...

Je te comprend parfaitement, en tant que petite fille d'emigré italien moi aussi. Sauf que mon grand père n'était pas mineur mais maçon à l'usine, enfin le résultat et le même entre respirer du plâtre ou respirer du charbon ! Les conditions étaient dures, c'est vraiment de l'exploitation...

Merci Cinzia, et respect à tous les grand pères qui ont sacrifié leur santé pour leur enfants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   Mar 8 Aoû - 15:32

Et assurer ainsi un avenir à leur petit enfant...

je suis sortie retounée de cette soirée...........je ne pouvais qu'en parler......

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeva Carpentier
Super Comère...
avatar

Féminin Nombre de messages : 378
Age : 28
Adresse : Allée des Lilas => 114
Emploi : etudiante et embauchée chez le disquaire
Coté Coeur... : ¤...¤
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   Ven 11 Aoû - 13:58

Wawww... mon namoureuse c'est super boulversant...
sa nous remet bien en place et dans ce cas la on pense aux choses essentielles... comme leur rendre hommage et un grand MERCI bien sur!

J'imagine que oui en sortant de la pièce tu devais être un peu sous le choc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladizzfarfalla.skyblog.com/
Angelus Demon
Qu'on est bien chez soi...
avatar

Masculin Nombre de messages : 139
Age : 33
Adresse : Quelque part dans la ville; qui sait?
Emploi : Avocat
Coté Coeur... : Aucune idée; de coeur il n'en a même pas.
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   Jeu 21 Sep - 4:02

Je ne suis pas vraiment sensible à ce genre de choses, je l'admet, mais j'admet aussi que je ne suis pas restée aussi indiférrente qu'à l'habitude à cette histoire; et franchement, je trouve cela très triste... Vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkshadow.aceblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La catastrophe du bois du cazier....   

Revenir en haut Aller en bas
 
La catastrophe du bois du cazier....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 17 avril 1913 : un survol de Fontenay sous Bois tourne à la catastrophe.
» Nouvelle boutique de jouets en bois
» Le Havre - Avenue du Bois-au-Coq (et rue)
» ASSOCIATION DES JARDINS DE BOIS GUILBERT.
» nous n'irons plus au bois vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Si Le Patio m'était conté... :: FLOOD :: Floodeuhhhhhhhh-
Sauter vers: