AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Julie traine... [Terminé ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie Sablon
Prend ses marques
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Adresse : Allée des Lilas
Emploi : ¤¤Travaille chez le disquaire¤¤
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Julie traine... [Terminé ]   Dim 27 Aoû - 12:19

Julie écoutait de la musique dans sa chambre, Radiohead, un groupe anglais qu'elle adorait, elle aimait beaucoup tout ce qui se rattachait à Londres et l'Angleterre. Elle serait bien allée y vivre un moment mais pas s'y installer: malgré tout, elle aimait trop le Patio même si, elle en avait parfois l'impression, pas grand-chose ne l'y retenait.

Elle jeta un coup d'oeil dans la pièce, elle était installée sur son lit qui avait grand besoin d'être fait: la couette vert pâle était à moitié par terre. Le reste de la chambre n'était pas vraiment mieux. Les CD s'amoncelaient à côté de sa chaine Hi-Fi et les livres sur la table de nuit. Des vêtements trainaient par terre... Elle fut prise d'une résolution, elle se leva, ouvrit grand ses rideaux en lin avec une bande de tissu vert dans le bas, les murs l'étaient aussi, elle adorait cette couleur mais pour éviter trop vert qui aurait tué le vert, tous les coussins qu'elle avait fait elle-même pour des raisons économiques étaient roses ou blancs et un fauteuil blanc se tenait dans un coin.

Elle secoua sa couette après avoir ouvert sa fenêtre et fit son lit, elle ramassa tous les vêtements qui trainaient et sortit de la pièce. Elle les mit dans la buanderie. Le calme régnait dans la maison, ses parents travaillaient son frère était parti pour la journée et elle ne savait pas ce que faisait Charlotte. Il était temps qu'elle se trouve un travail. Elle avait faim et décida de faire à déjeuner: elle ouvrit le frigo, prit plusieurs tomates qu'elle coupa pour en faire une salade, elle fit la vinaigrette. Cela lui paraissait un peu maigre alors elle y ajouta une boite de thon, des oeufs durs et quelques feuilles de salade.

Elle ne savait pas si Charlotte était dans la maison et elle se décida quand même à l'appeller au cas où. Elle ne voulait pas monter dans sa chambre.


"Charlotte? Tu veux manger?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Lun 28 Aoû - 1:58

Charlotte était occupée à répondre au message de Jérôme dans sa chambre lorsqu'elle entendit sa cousine l'interpeller, lui demandant si elle souhaitait manger...alors, ça c'était pour ainsi dire miraculeux....

Elle appuya sur la touche on de son téléphone, pour envoyer le message et sortit sa tête de la chmabre pour crier à Julie:


"Euh, Merci Ju, j'arrive...."

Malgré que l'ambiance était tendue, elle utilisait toujours le diminutif pour répondre à Julie.....c'était comme ça, un reflexe de lorsqu'elles étaient petites..... ELle avait tout de même une appréhension à l'idée de manger seule avec elle....on ne saviat jamais que l'impulsivité de julie allait frapper ni même quand Charlotte, sur la défensive, prendrait mal une de ses remarques...

Charlotte attacha ses cheveux, elle avait rendez-vous chez le coiffeur pour arranger une coupe pour la fête du soir même organisée par le pation, il n'était donc pas coiffé...

Dans son training rose en peau de peche, elle dévala les escaliers en chaussette, pour arriver dans la cuisine et s'adresser à Julie:


"TU aurais du me prévenir, j'aurais préparé la salade avec toi....merci en tout cas..."

Oui, elle était vraiment surprise de l'attention soudaine de sa cousine, et elle lui lança un sourire sincère.....avant de s'installer en face d'elle, prenant grand soin de sortir des armoires des couverts pour les deux jeunes filles...

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Sablon
Prend ses marques
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Adresse : Allée des Lilas
Emploi : ¤¤Travaille chez le disquaire¤¤
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Lun 28 Aoû - 13:16

Julie eut un petit pincement au coeur quand Charlotte du haut de sa chambre l'appella Ju. C'était pour elle un très beau souvenir, l'image qu'entre elles deux, ca n'avait pas toujours été comme ça, qu'il y avait eu de bons moments et que Charlotte ne les avait peut-être pas complètement oubliés malgré sa méchanceté...

Elle vit Charlotte arriver quand elle posait le saladier sur la table. Elle sourit à la remarque de celle-ci: certes, elle n'était pas douée en cuisine mais il y avait plus dur que de couper des tomates et ouvrir une boîte de conserves... Maintenant elle espérait que Charlotte ne serait pas aussi difficile sur la quantité relativement importante de vinaigre qu'elle avait mis dans la sauce, elle aimait bien quand il y en avait beaucoup mais ce n'était pas forcément le cas de tout le monde.


"Bah ne t'inquiète pas! Ce n'est pas comme si j'avais mis les petits plats dans les grands en préparant un magret de canard aux truffes!"

L'ambiance était spéciale car les deux jeunes filles se surprenaient elles-mêmes. Julie surtout sentait qu'elle étonnait Charlotte, c'était quelque chose à quoi elle n'était pas habituée non plus... Quand sa cousine déposa les couverts, elle s'assit, sourit timidement et baissa les yeux pour éviter de la regarder. Elle était incapable d'être trop gentille, on ne changeait pas du jour au lendemain, Charlotte se serait posé des questions et tout ce qu'il s'était passé auparavant ne pouvait pas disparaître. Elle ne pouvait pas montrer à Charlotte qu'elle regrettait, elle avait encore trop de fierté et lui en voulait pour ce qu'il s'était passé dans sa famille même si maintenant qu'elle avait grandi, elle comprenait que c'était de sa faute. Elle releva la tête et poussa le saladier vers Charlotte sans rien dire plutôt que de dire une bêtise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Lun 28 Aoû - 17:40

Charlotte avait bien remarqué que Julie était bizarre, et qu'elle devait sans doute faire des eefforts pour que l'ambiance ne soit pas trop tendue, mais Charlotte ne supportait pas le silence....non, elle détestait le silence, et pourtant il semblait bien que Julie n'était pas décidée à lui adresser d'autres mots que les quelques précédents....

Charlotte s'empara du plat de salade, préparée par sa cousine, et elle Et lorsqu’elle leva la tête vers celle-ci, elle ne fut que surprise de constater qu’elle ne la regardait pas, qu’elle avait les yeux dans son assiette….Charlotte sentit une angoisse s’insinuer dans son estomac….. Cela devait sans doute venir du silence qui s’installait entre les jeunes fille. OH que tout cela était compliqué. Pourquoi ne pouvait-elle plus avoir les relations qu’elles entretenaient étant enfant. Elles étaient inséparables…

Charlotte cherchait un bon sujet pour lancer une conversation mais aucun n’avait l’air de se prêter….

Raphael ? non ce n’était pas une bonne idée, Julie aurait pu croire que sa cousine le faisait expres pour la narguer…Pour lui rappeler la nature des relations entres le trio….pour l’une s’était embellie et pour l’autre, c’était dégradée….

Ses parents ? les cours ? le boulot ? non peut-être fallait il trouver un sujet plus détaché, moins engagé, qui n’entrerait pas vraiment dans la vie de l’une ou de l’autre….un sujet qui concernait tout le monde et personne à la fois…

La fête du patio ? oui c’était une bonne idée….tout le monde se rendait à cette fête et c’était une préparation importante pour tout le monde…

« Alors, tu vas à la fête ce soir ? tu as déjà choisi comment tu allais t’habiller ? Moi, je n’en ai aucune idée……C’est le grand rendez-vous de l’année….. »

Elle regardait son assiette pourtant, elle lui avaiat posé des questions, mais elle ne la regardait pas……absorbée par la couleur rouge de la tomate qu’elle enfourna dans sa bouche :

« OH, elle a du gout ta salade….c’est du vinaigre balsamique ? »

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Sablon
Prend ses marques
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Adresse : Allée des Lilas
Emploi : ¤¤Travaille chez le disquaire¤¤
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Mar 29 Aoû - 1:11

Julie sentait la gêne de Charlotte, c'était presque palpable! Elle se servit de salade quand sa cousine lui tendit le saladier. Elle leur servit de l'eau et, avant de manger, contempla son assiette, plus particulièrement une tomate qui s'y trouvait, elle joua un peu avec sa fourchette et commenca à manger. La première bouchée lui rappella la façon dont elle avait corsé la sauce, un peu beaucoup même pour elle...

Le silence devenait trop pesant et elle fut presque reconnaissante à Charlotte de le rompre en embrayant sur le sujet de la fête. C'était un sujet neutre qui les enthousiasmait toutes les deux, pas de raison qu'elle s'énerve là-dessus. Elle mentionna de plus la question de la tenue qu'elles porteraient. Julie pensait avoir fait son choix mais ce ne serait pas la première fois qu'elle changerait d'avis au dernier moment.


"J'ai ma jupe verte, le haut noir décolleté en V avec mes ballerines en cuir... J'ai déjà porté cette tenue à la communion de Marianne il y a un an."

Il était vraiment décolleté ce haut, elle avait eu des remarques de la mère de leur cousine à ce sujet qui trouvait que dans une église, il y avait des limites à ne pas dépasser. Charlotte détestait qu'on critique sa façon de s'habiller: porter des décolletés ne faisait pas d'elle une fille de joie, d'autant plus qu'elle s'habillait assez simplement d'habitude, et puis elle ne portait pas de string, elle, et on avait vu celui de la fille aînée de sa tante dépasser lors du repas. Elle n'avait pas pu s'empêcher de faire remarquer juste en passant devant sa tante que cette mode était franchement le comble de la vulgarité, tout le monde l'entendit et n'avait pas pu rater le derrière de sa cousine. Elle ne supportait pas cette tante, ni ses deux filles d'ailleurs, elle ne pensait pas que Charlotte l'aimait beaucoup aussi mais comment aurait-elle pu en être sûre? Elles se parlaient aussi peu que possible, quand elles ne disputaient pas... Puis elle songea à une autre tenue.

"A moins que je ne mette ma robe boule, j'en ai une, mini. Je pense pas l'avoir déjà mise à moins que tu n'aies été là quand on l'a achetée avec Maman. Ce serait l'occasion. Mais toi, tu n'as aucune idée?"

Charlotte dit quelque chose au sujet de la salade. Ce n'était pas méchant et elle n'avait aucune envie de relever en s'énervant comme elle aurait pu le faire une autre fois. De plus, à la seconde bouchée, elle fut obligée de le reconnaître: elle avait vraiment un peu forcé sur le vinaigre balsamique et elle dit d'un air un peu dépité:

"Oui je suis désolée, je pensais pas en avoir mis autant, j'ai même pas été fichue de bien compter le nombre de cuillères..."

Elle soupira en riant de son étourderie, de plus elle était fâchée avec les maths depuis un très long moment. Ses parents avaient tenté les cours particuliers, les menaces, les encouragements, rien n'y faisait! Mais quand même, être nulle au point de ne pas pouvoir compter jusque trois c'était un peu fort. Mieux valait en rire.

"J'en ai mis trop... Tu veux rajouter de l'huile? Ne t'inquiète pas, je ne t'en voudrais pas pour ça..."

Elle se leva et prit la bouteille d'huile ainsi qu'un petit bol pour montrer à l'exemple à Charlotte, pas lui montrer comment faire mais si elle le faisait, sa cousine comprendrait qu'elle ne se vexerait pas si elle l'imitait. Elle vida le surplus de vinaigre dans le bol et rajouta un petit peu d'huile. Elle gouta, c'était mieux ainsi... Elle lui tendit bol et bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Mar 29 Aoû - 15:19

L’ambiance qui régnait dans la cuisine n’était pas froide, le mot n’était pas la, mais on pouvait ressentir le malaise qui rêgnait entre les deux cousines. Comme si toutes les deux culpabilisaient de n’arriver à s’entendre, et à avoir des conversations sans se prendre la tête. On aurait presque pu dire qu’aujourd’hui était une grande première. Charlotte aurait tellement aimer pouvoir partager avec sa cousine ses joies comme ses peines.

Charlotte oui, souvent elle culpabilisait, elle pensait tout le temps que si ça n’allait pas entre elle, c’était parce qu’elle ne faisait pas d’éffort….Pas au moment d’une dispute bien entendu, mais lorsqu’elle se remettait en question, c’est souvent ce qu’elle se disait et pourtant, on aurait dit qu’il était presqu’impossible de trouver les bons mots pour ne pas que l’une ou l’autre se froisse. Dès que le sujet devenait un rien trop personnelle, HOP, ca partait en cacahuete….C’est pourquoi, Charlotte brisa le silence en parlant de quelque chose de plus banal, et qui les réjouissait toutes les deux, qui ne les effrayait pas et ne rappelait pas de mauvais souvenir….. ;

A la question de Charlotte, Julie lui décrit une tenue qu’elle avait déjà portée à une communion mais sur le coup, Charlotte ne s’en rappelait, quand soudain, oui cela lui fit tilt :

« Oh oui je vois, celle que notre chere tante Agathe adore… » dit-elle avec ironie….

« tu te rappelles, elle avait réussi à me dire que j’aurais franchement pu faire un effort pour porter autre chose qu’un jean’s….ceci dit, tu n’as pas raté sa fille avec l’histoire du string….enfin, mis à part ça, c’est vrai que l’ensemble est très joli……si j’étais toi j’oublierais las robe boule, je crois que les jumelles fagard en ont une, il se pourrait qu’elle la mette, ce serait con……."

« Moi, je n’ai absolument aucune idée, j’ai envie de faire quelque chose de plus spécial aussi, Je vais avec Jérôme et je voudrais le surprendre un peu…..D’ailleurs j’ai rendez-vous chez le coiffeur tout à l’heure je me demande si je ne couperais pas et si je n’éclircirais pas…..tu en penses quoi ? »

C’était bien la première fois qu’elle se parlait comme si elles étaient amies, la première fois qu’elle lui demandait des conseils, mais il fallait profiter que l’ambiance était moins tendue et agréable pour resserrer un peu les liens…. ;

Ce qui était dommage, c’est qu’il fallait qu’elle fasse toujours très attention à comment elle parlait, et à ce qu’elle disait….utiliser des gants et macher ses mots pour ne pas vexer sa cousine…et elle regretta bien vite sa reflexion sur la salade, parce qu’en fait, elle préférait comme ça…..Quel chance, Julie ne le prit pas mal du tout, au contraire, elle invitait sa cousine à réassaissoner à son gout, si lelle le souhaitait..µ

Quel mouche avait-elle bien pu la piquer…. ?

« Ben non, en fait, j’aime bien comme ça, je ne savais pas que le vinaigre balsamique donnait si bon goût au tomates……dommage que ca donne une couleur pareille aux légumes, c’est moins joli à l’œil, mais tu vas me dire, on s’en fout, tant que c’est bon…… »

Et elle redéposa donc sur la table la bouteille d’huile et le bol que lui tendait sa cousine….Charlotte releva la tête vers elle et lui adressa un sourire touché…..Oui, charlotte était touchée, parce que cela devait faire plus de 2 ans, qu’elle ne s’était plus retrouvée à la même table, 2 ans qu’elle n’aviat plus discuté sans se prendre le bec…..et peu importe l’importance de ces paroles aujourd’hui, la seul chose qui comptait, c’est qu’elle avançait….qu’elle mûrissait.

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Sablon
Prend ses marques
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Adresse : Allée des Lilas
Emploi : ¤¤Travaille chez le disquaire¤¤
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Mar 29 Aoû - 22:12

Julie avait été par sa propre capacité à parler. Elle avait été reconnaissante à Charlotte d'avoir rompu le silence mais redoutait la conversation malgré tout. L'idée de parler de vêtements de sa cousine se révéla encore meilleure qu'elle ne l'aurait cru. Elle avait pu répondre autrement que par onomatopées ou grognements comme à son habitude. De vêtements, elles dérivèrent sur leur famille, sur la fameuse tante Agathe qui critiquait tout: elle avait démonté Julie en parlant de mathématiques devant ses parents deux semaines avant que sa fille qu'elle croyait parfaite ne rate son examen et que Julie n'obtienne son bac avec mention.

Elle n'était pas son seul souffre-douleur, visiblement Charlotte aussi en avait pris pour son grade lors de la dite commnunion. Elle sourit ironiquement:


"Tu parles, elle critique ton jean's mais il faudrait que quelqu'un songe à lui expliquer qu'un levis, ce n'est pas n'importe quel jean et que juste qu'à preuve du contraire, nous sommes en démocratie, que chacun porte ce qu'il veut et que personne n'est venu l'embêter parce que la couleur de son tailleur faisait mal aux yeux..."

Elles en revinrent à la fête et à reparler de vêtements. Charlotte mentionna les jumelles Fagard qui auraient déjà une robe boule. Comment diable charlotte savait-elle ça? En plus, que craignait-elle? Les deux étaient beaucoup plus jeunes mais bon, c'est vrai qu'elle aimait autant éviter ça si c'était possible.

"Je ne sais pas... en même temps, je ne vais pas ne jamais la sortir dans la hantise de voir les jumelles Fagard avec... Enfin je verrai."

C'était surtout que dans l'intervalle, elle avait songé à une autre possibilité. Mais elle n'en parla pas. Charlotte parla de Jérôme, elle voyait qui c'était mais ne lui avait jamais vraiment parlé. Elle lui demanda conseil, Julie avala sa salive avant de répondre quoi que ce soit. elle ne réfléchit pas trop pour rester spontanée mais essaya vraiment d'apporter quelque chose d'utile:

"Bah je ne sais pas, je comprends que tu veuilles le surprendre mais vas-y peut-être doucement pour éviter le choc. Ne touche pas trop aux longueurs mais éclaircis un peu ca rendra bien. Quant à la tenue, je ne vois pas trop ta garde-robe de soirée mais mets un truc inhabituel. De toute façon toute tenue un peu habillée fait toujours son effet. Désolée si je ne t'aide pas beaucoup..."

Julie continua à manger. La conversation aurait pu être celle de deux copines sans leurs antécedents. Ses yeux la brûlèrent: ce dialogue lui montrait de façon brutale tout ce qu'elle avait gâché, tout ce qu'elle avait manqué par sa conduite stupide,... Si les parents de Charlotte n'étaient pas morts, celle-ci serait en vacances ici et elles s'amuseraient. Si malgré leur mort, elle avait fait un peu plus confiance en ses proches pour ne pas l'oublier, elle n'en aurait pas voulu à Charlotte, ne lui voudrait pas aujourd'hui et ne s'en voudrait pas à elle-même. Elle réussit à ravaler ses larmes en prenant un air froid, comme toujours et comme toujours ce qui pouvait casser tout. Quand elle fut certaine que c'était passé, elle fit un sourire timide. Si elle avait souri trop tôt, elle risquait de fondre en larmes.

Voir sa cousine repousser le bol et la bouteille lui fit plaisir, que son geste soit sincère ou pas: soiut elle trouvait vraiment ça bon, soit elle prenait sur elle pour lui faire plaisir et dans les cas c'était gentil à elle. Elle termina son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Mer 30 Aoû - 10:27

Charlotte éclata dans une grand rire en entendant Julie parler de sa tante et de son tailleur, apparemment, le cynisme de Julie n’était pas seulement réservé à sa cousine. Elle était contente que la conversation ne parte pas en sucette au bout du deuxième mot, comme d’habitude et pouvoir rire avec Julie était un plaisir. Ce qui était dommage par contre, et elle le savait pertinemment bien, c’est qu’il fallait éviter les sujet comme Raph par exemple.

Charlotte riait toujours, elle avait du mal à se remettre de l’expression la couleur de son tailleur lui faisait mal aux yeux :

« Trop fort ton expression Julie, je ne savais pas que tu la portais autant que moi dans ton cœur… »

Elle était prête à continuer et lui dire « ca nous en fait au moins un »mais elle se retint, c’était le meilleur moyen de se ramasser son assiette en pleine figure. Lorsqu’elle enchaîna sur les jumelles Fagard, elle eut comme l’impression que quelque chose avait vexé un peu Julie, et en entendant la suite de la conversation, Charlotte se justifia un peu , comme pour eéviter tout malentendu :

« OH, oui oui, bien sûr, mais bon, comme c’est une grande fête pour le patio, ça pourrait t’ennuyer de porter la même que les petites…. »

Charlotte s’entendait bien avec Vincent et Antonin qui avait des sœurs qui s’entendaient bien, et s’efforçant de toujours être agréable avec elle, lorsqu’elles étaient la et que Charlotte rendait visite à l’un ou l’autre de ses amis. Et lorsqu’elle parlait d’Andréa et ses acolytes, les jumelles, elle parlait bien souvent de Jumelle. Enfin, personne ne releva et la conversation dériva sur Charlotte, sa tenue et Jérôme….

« Oui, tu as peut-être raison, coupé n’est peut-être pas la meilleure façon de leur surprendre ;….enfin, si ca va le surprendre mais imagine, si ça ne me va pas, je vais me sentir un peu bête d’un coup, je devrais en parler avec lui d’abord je pense…et puis, pour la tenue, j’avais pensé mettre la robe rouge de ma mère tu sais, en bustier à dos nu….. »

Elle imagina alors sa mère dans sa robe en tout cas le souvenir qu’elle en avait, c’était étrange au fur et à mesure des années qui passaient, elle avait l’impression que le souvenir de son visage s’embrouillait pour ne laisser que le souvenir de sa voix. Tout les jours, elle regardait des photos, elle avait peur de les oublier….

Charlotte continuait de manger tout en parlant mais quand elle baissa son regard sur Julie, elle constata que le visage de celle-ci s’était durci, même fermé….comme si Charlotte avait dit ou fait quelque chose de mal. Peut-être que cette conversation inhabituelle bouleversait Julie plus u’elle ne voulait bien le laisser entendre. Et il y avait de quoi être bouleversé. Charlotte elle même était touchée par ce midi fort peu inhabituel. Elle regrettait toutes ses années où elles s’étaient disputées comme des chiffonnières, tantôt à cause de l’une et tantôt à cause de l’autre. Charlotte avait repoussé la bouteille d’huile et le bol, ne réassaisonnant pas puisqu’elle trouvait vraiment à son goût l’assaisonnement. Elle vit un sourire timide se dessiner sur le visage de sa cousine, elle avait l’air touchée par un geste des plus banals et Charlotte se dit alors que peut-être, elle aussi, regrettait les années qu’elles avaient perdues ensemble. Charlotte termina son assiette et se leva pour récupérer celle de Julie qui avait l’air finie, elle déposa le tout dans le lave vaiselle et rangea la bouteille, ustensile, bref, elle mettait un brin d’ordre dans la cuisine dans un silence qui se voulait lourd. Elle ne savait ce qu’elle aurait pu dire ou ne pas dire…Elle ne savait quel sujet abordé maintenant…..elle ouvrit le frigo, en quête d’un dessert quelconque…Oh une danette au chocolat…

« Tu veux une danette ? » Demanda Charlotte, la tête dans le frigo en quête d’une banane qu’elle couperait en morceau pour agrémenter sa danette au chocolat….

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Sablon
Prend ses marques
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Adresse : Allée des Lilas
Emploi : ¤¤Travaille chez le disquaire¤¤
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Ven 1 Sep - 21:21

Julie avait parlé de sa tante de façon assez moqueuse, mais c'était plus pour elle que pour quelqu'un d'autre qu'elle avait fait cette remarque. Voir Charlotte rire ainsi à sa critique était quelque chose à laquelle elle était loin dêtre habituée. La surprise la rendit muette mais après elle ne put s'empêcher de sourire, Charlotte lui avait fait plaisir deux fois de suite en très peu de temps, c'était une grande première: d'abord elle n'avait pas touché à l'assaisonnement, ensuite, elle avait ri de bon coeur de ce qu'avait dit sa cousine. Par contre, elle ne releva quand Charlotte mentionna par en dessous un point commun qu'elles avaient: elle sen avaient sûrement plus d'un mais Julie fermait les yeux depuis des années pour ne pas les voir et pour éliminer le moindre d'entre eux. Mais là elle n'en était pas au point d'aller embrasser la tante Agathe et de se mettre à l'aimer pour se différencier de sa cousine.

Elle se contenta d'acquiescer quand Charlotte justifia un peu son conseil au sujet de la robe boule. En temps normal, elle le savait, elle aurait relevé et la conversation aurait bien dérapé! Mais là elle avait encore le rire de Charlotte dans la tête et elle n'était pas prête à gâcher ça. Même si ce moment devait être unique, elle était décidée à ne pas se disputer, pour le garder en mémoire... Elles parlèrent ensuite de la tenue de sa cousine. Julie avait tâché de lui donner quelques conseils et elle reparla après que Charlotte les eut commentés:


"Bah remarque, la surprise peut être bonne aussi, figure-toi. Coupe de toute façon un peu, ca fera toujours du bien, éclaircir, je t'ai dit ce que j'en pensais, ca fera bien je pense!"

Après la coiffure vint la tenue. Quand Charlotte évoqua la robe rouge de sa mère, Julie resta sans voix. Evidemment qu'elle se souvenait de cette robe! Qu'est-ce qu'elles l'avaient admirée toutes les deux, plus petites! Elle n'imaginait ce que cela pouvait coûter à Charlotte de parler de sa mère. Certaines blessures ont du mal à se refermer... quand elles se referment. Vouloir porter la robe de sa mère... L'aurait-elle fait à sa place? En aurait-elle été capable? Elle n'en savait rien. Mais en même temps, elle pouvait comprendre le besoin de se rapprocher de sa mère, de vouloir porter ses vêtements... Sa cousine avait été privée de la présence maternelle, elle n'avait pas pu lui piquer ses affaires et c'était une façon de se rapprocher d'elle. Elle en avait une boule dans la gorge. Tout ce qu'elle put dire, ce fut:

"Porte-là! Elle est superbe et elle t'ira très bien! Tu ressembles beaucoup à ta mère, tu as la même silhouette."


C'était sûrement le premier compliment qu'elle faisait à Charlotte mais en même temps, elle ne pouvait pas ne pas le faire, non pas parce qu'elle se sentait obligée mais parce qu'elle voulait manifester à sa cousine son soutien, ce qu'elle n'avait pas réussi à faire avant mais malgré les disputes et ce qu'il y avait pu y avoir de pire, Julie n'avait jamais mentionné les parents de Charlotte: elle ne se le serait pas permis. Elle avait bien trop de respect pour cela et elle ne pouvait pas en vouloir à sa cousine quand elle pensait à ca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Sablon
Siouper admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 448
Age : 36
Adresse : Allée des lilas 116
Emploi : En cours de négociation
Coté Coeur... : Petit à petit, l'oiseau fait son nid....
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Dim 3 Sep - 18:38

La conversation entre les deux jeune filles allaient lentement mais sûrement, a chaque fois un peu plus loin, comme des amies… C’est Raphael qui aurait sans doute été surpris de les voir toute deux aussi aimable l’une envers l’autre…..La conversation sur la tante des filles était close et on peut dire que julie avait bien fait rire Charlotte….elle se rappelait pas que celle-ci avait autant d’humour……enfin, peut-être avait-elle aussi fait expres d’oublier qu’elle pouvait être sympathique, comme toutes les jeunes femmes de son âge…..Charlotte se faisait peut-être une spécialité d’être malheureuse chez sa tante…..S’y plaire était comme oublier ses parents……comme porter les vetements ou les bijoux de sa mère, c’était ne pas l’oublier et la faire vivre à travers elle…..

Enfinla conversation tournait toujours autour de la coupe de cheveux de Charlotte qui se contenta d’acquiesser d’un signe de tête….c’était difficile quand même de faire des choix, et puis si les cheveux courts ne lui allait pas elle aurait été bien ennuyée….et si ca ne plaisait pas à Jérôme…..non tout compte fait, elle ne couperait pas trop court….juste assez pour leur donner un peu de vie, mais pas trop court…….non c’était décidé……

« Merci » se contenta-t-elle de dire à Julie comme pour passer à autre chose….La tenue…..oui sauf que Charlotte eut l’impression de voir un drôle d’air apparaître sur le visage de sa cousine. Charlotte Rangea la danette….en fait, elle n’en avait plus envie, le compliment que venait de lui faire Charlotte venait de la toucher à un point tel qu’elle ne saurait pas dire un mot sans se mettre à pleurer…..

Alors, ne pouvant laisser passer ce compliment sans remercier sa cousine….Dos à celle-ci, elle posa sa main sur l’épaule de celle-ci et lui chuchota dans une grande émotion :

« Merci…… »

Elle ne savait pas quoi dire de plus sans éclater en sanglot….Et elle resta la, sans un mot………les yeux innondés de larmes…..Elle serait bien retournée dans sa chambre mais elle ne voulait pas que Julie pense qu’elle ait fait quelque chose de mal en parlant comme ça, parce que ce n’était pas le cas, pour la première fois qu’elle était chez sa tante…..elle avait l’impression que Julie la soutenait, la comprenait et usait des mots qu’elle avait besoin d’entendre…..

Elle laissa sa main sur l’épaule de Julie mais elle sentait qu’elle avait besoin de se laisser aller à pleurer :

« Ca me touche beaucoup ce que tu viens de dire…..Excuse moi….. » ajouta Charlotte la voix tremblotante….essuyant de son autre main ses yeux…

_________________


une choute pour une choupinette toute choubidou est une pimprenelle pour un papillon et une hirondelle pour un amazone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Sablon
Prend ses marques
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Adresse : Allée des Lilas
Emploi : ¤¤Travaille chez le disquaire¤¤
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   Sam 9 Sep - 1:18

La scène était décidemment complètement irréaliste. Le contrôle de la situation échappait totalement à Julie qui se demandait comment elles en étaient arrivées là. Elle déjeunait avec Charlotte sans se disputer, la faisait rire, la conseillait sur sa coupe de cheveux, lui faisait un compliment, toutes choses qu'elle avait pris soin de ne pas faire avec elle pour bien lui faire signifier qu'elles n'étaient pas amies, que Charlotte n'était pas chez elle. Elle s'était certes conduite de façon puérile mais elle savait pourquoi elle avait réagi comme ça, pour éviter de perdre l'affection de sa famille sans imaginer qu'ils puissent donner de l'affection à sa cousine sans lui en retirer et qu'elle puisse le faire également.

Le compliment était l'instant le plus étrange parce que Julie n'en avait jamais fait à sa cousine mais aussi parce que, alors que c'était la chose la plus inimaginable c'était ce qui était sorti le plus naturellement de sa bouche, c'était ce qui lui avait paru le plus évident dans la conversation. Jamais elle ne pourrait se moquer de Charlotte là-dessus, ni la rendre plus malheureuse qu'elle ne l'était déjà. Elle avait souvent son frère consoler Charlotte dans ces moments-là, et elle se sentait alors toujours partagée, entre l'envie d'aller consoler une amie d'enfance et la jalousie de voir Raphael s'occupant ainsi des chagrins de Charlotte. Elle aussi avait des peines, elle n'avait pas perdu ses parents mais est-ce qu'elle était pour autant condamnée à devoir toujours être heureuse et sourire parce que, elle, elle n'était pas orpheline?

A ce moment-là, elle repensa à Raph et comprit qu'elle aurait également pu être un pilier pour sa cousine et que tous les trois auraient pu s'entendre. De quoi Julie aurait-elle été jalouse si elle avait été inclue dans le groupe? Elle n'aurait eu aucun problème à considérer Charlotte comme une soeur si Raphael avait continué à la voir comme une soeur.

Le "merci" de Charlotte lui alla droit au coeur. Il s'agissait d'un échange sincère entre les deux cousines qui ne connaissaient depuis des années que mots durs et disputes. Elle sentit la main de sa cousine comme un fer chaud, ce contact lui rappelait, plus durement que tout, ce qu'elle avait gâché. Elle aurait voulu réagir mais elle ne put que se lever et dire:


"Ce n'est pas grave! Ca n'a pas dû être facile pour toi tous les jours..."

Sa réponse lui apparut comme la plus idiote possible. Evidemment que ca n'avait pas dû être facile tous les jours, elle ne lui avait pas facilité la tâche en plus... Mais elle était incable de la prendre dans ses bras, toujours ce fichu blocage. Elle tendit le bras vers elle puis le rabaissa en soupirant, fixant le sol. Avoir un geste affectueux et désintéress paraîtrait louche aux yeux de Charlotte et elle-même ne savait pas quoi en penser. Sentant la boule remonter du fond de sa gorge, elle balbutia un faible:

"Euh... je... enfin on se voit ce soir..."

Et elle remonta dans sa chambre, s'enfuyant presque. Elle ne voulait pas pleurer devant Charlotte. Elle était complètement déstabilisée par ce moment, elle pouvait avoir un échange avec sa cousine, c'était de l'ordre du possible et tout ce sur quoi elle avait fondé son attitude vis-à-vis d'elle s'écroulait. Cependant la situation restait la même dans la famille, Raph, toujours absent, avait sa préférence et ça, que ce soit ou pas de sa faute (à Julie), elle ne pouvait pas le pardonner à Charlotte. Elle referma sa porte, s'installa sur son lit, prit un coussin qu'elle cala sur son ventre et sa poitrine entre ses bras et les larmes coulèrent sur ses joues, sans lui apporter le soulagement espéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julie traine... [Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julie traine... [Terminé ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Qui sin rappelle de Julie?
» Un gros ruhme qui traine depuis 4 semaines
» Julie Levac - "J'attends une petite fille"
» JULIE REINS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Si Le Patio m'était conté... :: Le Quartier du Patio :: Allée des Lilas :: *Sablon-
Sauter vers: